Accueil

Deux entreprises des transports en ont bénéficié

Deux entreprises des transports en ont bénéficié. Conventions pour la fourniture de tenues de travail.

Deux entreprises relevant du ministère des Transports et la société de gestion des participations de l’Etat des industries manufacturières (SGP-MI) ont signé, hier, à Alger, deux conventions de fourniture de tenues de travail à plus de 6.000 employés, dans le cadre de la promotion de la production nationale. Il s’agit d’une convention entre SGP-MI et la Société de gestion de participations de l’Etat pour les transports SGP-T pour la fourniture de tenues de travail à près de 4.080 employés et d’une seconde convention entre SGP-MI et l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) pour la fourniture de 2.500 tenues de travail. La cérémonie de signature s’est déroulée au siège de l’Union générale des travailleurs algériens qui abrite, actuellement, une exposition des industries manufacturières et du textile, en présence des ministres des Transports, du Développement industriel et de la Promotion des investissements et du Commerce, respectivement Amar Ghoul, Amara Benyounès et Mustapha Benbada ainsi que le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd. Intervenant en marge de la cérémonie de signature, M. Ghoul a indiqué que cette convention « symbolique sera élargie à d’autres partenaires publics et privés du secteur des transports en vue d’améliorer la qualité des prestations et créer de nouveaux emplois tout en encourageant la production nationale ». Le ministre a indiqué qu’« une seconde importante convention sera signée, en mars prochain, en collaboration avec l’UGTA et concernera les employés des transports terrestre, maritime et aérien ». De son côté, M. Benyounès a estimé que de telles conventions « aident à préserver des milliers d’emplois dans le secteur du textile », annonçant, par là même, la signature aujourd’hui d’un contrat de partenariat entre la société Cosider et la Société nationale des véhicules industrielles (SNVI) ». Il a précisé que « d’autres accords de partenariat seront conclus dans les semaines à venir entre des entreprises publiques et privées dans le cadre du soutien au programme de promotion de la production nationale ». Pour sa part, le ministre du Commerce a soutenu que cette convention « est à même d’accompagner le secteur du textile et de hisser le niveau de compétitivité des entreprises nationales ». M. Sidi-Saïd a précisé que ces conventions contribuent à préserver près de 250.000 emplois dans des entreprises publiques et privées et consacrent l’action entre le gouvernement et l’UGTA,
concernant la promotion de la production et de l’industrie nationales. Elles reflètent aussi la volonté du gouvernement à associer le patronat et l’UGTA dans sa démarche visant à impulser la production et l’industrie nationales, a conclu M. Sidi-Saïd.
Horizons, le 16/02/2014